Contact

*: Champs obligatoires
*: Champs obligatoires
« Meilleur Ouvrier de France 2015 »

Artiste & Biographie

L’Artiste…

Noyé par ce feu incandescent, du métal au verre, de la céramique au réfractaire, aller plus loin et transgresser, même lorsque le souffle se trouve ailleurs, se munir des outils de ciselure afin que le geste dessine le volume et que le corps s’engage guidé par la force de l’esprit, tout en laissant vaquer la sensibilité et la créativité… Donner naissance à une chorégraphie composée de dualité, juste mélange d’un engagement physique intense et associé à l’extrême délicatesse de l’action entreprise… L’Artiste répète, toujours et encore, dans cet espace dédié à l’Art, où règne calme et fluidité… Il est à l’écoute de la justesse d’une symphonie où les vibrations et les sons sont transportés par une petite brise, brûleurs, meuleuse, palan, boite à boutons, potence, enclume et marteau, sifflements du gaz, claquements de portes et eau qui ruissèle, jusqu’aux déplacements des compagnons… C’est alors que se dévoile le dernier souffle de la coulée, juste avant que le moule soit plein, intervalle d'un silence, entre lumière et matière, équilibre ou déséquilibre s’établissent et correspondent. Cherchant la limite entre faisable et infaisable, l’artiste repousse les frontières des moules pour arriver au point de rupture, tout devient, alors, si fragile... Simplifiant et épurant avec ce même engagement, c’est alors qu’il plonge dans cette cire perdue, la traite et la maltraite, jusqu’à ce que surgisse la dentelle du métal. L’objectif étant là, l’instantané d’une alchimie pensée... À cet instant tout s’accélère, entre souffle et battement du cœur, il traque la rapidité, moment névralgique, où seules les mains mènent la danse vers l’instant de légèreté maîtrisée. L’exploration de l’infime épaisseur de la feuille de métal ou de papier débute, le tout se froisse déclenchant presque la fracture, c’est à ce moment précis que les gravures figées dans le mouvement et l’espace vertical se dévoilent peu à peu...le tout s’immobilise…l’œuvre s’accomplit… L’Artiste reste un éternel cherchant, n’ayant de cesse de transmettre son savoir-faire à tous ces jeunes passionnés et en devenir. Formation, compréhension et imprégnation de l’essence même de l'atelier. Chacun des gestes et mouvements de l'Artiste impliquent ceux des autres et les rendent responsables des siens, c’est ainsi qu’ils pourront se réaliser. C’est l’enfant du fondeur au Cameroun qui est responsable de la composition du réfractaire et donc du bronze, autant que son père, responsable du bronze est aussi responsable de la composition du réfractaire. C’est ainsi que cela fonctionne dans l’atelier 960°, point de fusion de l'alliage utilisé et transformé... Transmission dans la suspension du geste, abandon momentané ou définitif, moment de légèreté et de réflexion ? L’Artiste transmet la nécessité de laisser le temps passer…